Appartement - 3 pièces - 61m²

375 000 €

Saint-Martin - 97150

Réf 603776

Aperçu

Type de logement :
Appartement
Surface habitable :
61m²
Pièces :
3
Chambres :
2
Salle de bain :
1
Toilette :
1
Stationnement inclus :
1

Description

Type 3 proche de la plage

Saint Martin, Anse Marcel Résidence les Accacias : Beaucoup de de charme pour cet appartement situé dans une résidence entièrement rénovée avec des matériaux de qualité. Le bien dispose d'un emplacement N1 car à proximité de plusieurs restaurants, supérettes et un accès à une des des plus belles plages de l'île côté caraïbes : La baie de anse Marcel et ses eaux turquoises !
L'appartement se situe au premier étage avec une belle cuisine ouverte suivie de la pièce à vivre qui donne directement sur la terrasse et sa vue très agréable sur le jardin tropical. A l'étage deux chambres sous charpente avec beaucoup de cachet et une salle d'eau commune.
L'accès par bateaux est possible avec la marina juste derrière.
Une visite s'impose !
Le bien comprend 1 lot, et il est situé dans une copropriété de 50 lots (les charges courantes annuelles moyennes de copropriété sont de 2800 €).


Prix de vente : 375 000 €

Honoraires charge vendeur

Contactez votre conseiller SAFTI : Francois RIBAUT, Tél. : 0690762817, E-mail : francois.ribaut@safti.fr - Agent commercial immatriculé au RSAC de BASSE TERRE sous le numéro 402 346 951

Le point fort du bien

Proximité plages, restaurants et boutiques, environnement calme et sécurisé, très bon état général.

Informations additionnelles

Bilan énergétique

Non obligatoireDiagnostic de Performance Energétique

Non obligatoireGaz à effet de serre

DPE réalisé avant le 01/07/2021 selon une méthode qui ne garantit pas la même fiabilité que celle en vigueur depuis le 01/07/2021

Charges estimées : 2 800 € / an

Ce bien vous est proposé par

François Ribaut – Saint Martin – 97150 – Conseiller SAFTI

François Ribaut

Saint Martin (97150)

99 biens en portefeuille

Je souhaite être recontacté

France

Ces biens pourraient vous plaire

Contacter le conseiller François Ribaut